Transition: comment se lancer ?

Suite à un message d’une abonnée sur Facebook, je me suis rendue compte qu’il n’y a pas d’article qui explique vraiment quelles questions se poser pendant sa transition donc le voici!

Vous voulez retourner au naturel sans passer par la case Big Chop ? Toutes les infos sont confuses pour vous ? Voici mon récap perso pour être armée pendant cette période. Pour chaque étape il faut répondre à toutes les questions ou au moins les garder en tête.

se lancer

1-Faites le bilan

Le défrisage a-t-il abîmé votre cuir chevelu, vos cheveux seulement ?

Conseil: prenez le temps de savoir dès maintenant ce que vous voulez améliorer: volume, santé, brillance, pousse… Aussi, d’un point de vue plus pratique si les dégâts sont assez importants, l’aide d’un dermatologue peut aussi être utile dans certains cas.

Est-ce que vous être prête à consacrer assez de temps et d’énergie à vos soins ?

C: C’est vrai qu’il y a toujours un moyen de gagner du temps sur plusieurs étapes mais vos cheveux en transition vont vous demander un minimum d’entretien. Si ré-appliquer du lait capillaire tous les 3 jours est un fardeau pour vous, il va peut-être falloir vous entraîner à prendre plus de temps… beaucoup plus! 

2-Faites un mini plan

Combien de temps va durer votre transition ? Quelques mois ? 2 ans ?

C: Avec chaque longueur vient des coiffures que vous allez pouvoir faire et d’autre non (les buns par exemple). Si vous voulez faire un transition courte, soyez prête à savoir quelles coiffures vous pourrez réaliser une fois naturelle et préparer des alternatives.

Avec quelle longueur seriez vous à l’aise ?

C: N’oubliez pas le shrinkage*. Si vous coupez vous vous retrouvez avec votre longueur réelle (étirée) mais la plupart du temps (à moins que vous les lissiez) vos cheveux ne montreront pas vraiment leur « vraie » longueur. Prenez cela en compte en planifiant combien de mois de transition vous comptez faire pour éviter toute frustrationNB: Gardez à l’esprit que les cheveux poussent en moyenne d’ 1 cm par mois mais que cela varie fortement selon les individus. A vous de vérifier votre rythme.

Est-ce que vous avez un doute sur la qualité de vos produits actuels?

C: ces produits que vous utilisez et qui contiennent des silicones, des sulfates,  de la paraffine etc. sont nocifs pour vos cheveux. Débarrassez-vous en ou alors finissez-les et ne les rachetez plus! 

3-Faites une ébauche de routine

De combien de shampoing par mois avez-vous besoin ? De combien de co-wash ?

C: L’étape lavage de votre routine est très importante. Si vous voulez que les produits que vous appliquez pénètrent et fonctionnent il faut non seulement des cheveux propres mais un cuir chevelu super clean. Trouvez un bon shampoing sans parabènes et sans sulfates qui va nettoyer sans agresser le cuir chevelu. Le cowash lui va vous aider à avoir les cheveux plus hydratés entre 2 shampoings. Pour la fréquence, faites un test sur un mois avec les fréquences qui vous paraissent correctes puis changez en fonction de votre temps/vos résultats.

Combien de jours peuvent « tenir » vos cheveux sans ré-hydrater ?

C: Au delà de 4-5 jours vous privez vos cheveux d’eau alors que c’est le soin le plus important pour eux! Tous les 2 jours ça me parait être une bonne moyenne que vous pourrez ajuster selon vos besoins. 

Articles: Vapo hydratant Pourquoi hydrater + LOC methodAloe vera et hydratation

Quelles coiffures protectrices êtes-vous capables de réaliser?

C: les coiffures donnent un break à vos cheveux en transition lorsque vous en avez juste…assez. Il y a des mois plus « difficiles » que d’autres et pendant ceux là les mini-twists ont été extrêmement utiles. Pendant toute la période où je les portaient je n’avais presque aucune casse. Vous n’êtes pas obligés de faire des PS long termes, un simple chignon est un protective style et même votre bonnet en satin y contribue.

Articles: Idées de coiffures

Quel budget allez-vous allouer à vos produits capillaires ?

C: ne vous ruinez pas non plus! Une bonne technique et des soins naturels trouvés dans votre cuisine sont parfois plus appréciables que des produits chers made in US qui vous donnent bonne conscience. Mais si vous avez trouvé LA marque qui vous convient enfin alors  pourquoi pas!

Préférez-vous les produits « tout-fait » ou le fait-maison vous tente ?

C: tentez les deux! C’est toujours plus dur de faire un leave in ou un après shampoing maison mais au moins vous contrôlez exactement la composition. Si le produit tout fait vous fait gagner du temps alors prenez-le et regardez bien la compo avant 😉

4-Adaptez votre routine à vos besoins

Malgré vos soins vos cheveux sont-ils encore fragiles ?

C: Les cheveux chimiquement traités ont besoin de protéine pour les renforcer. Même s’il y a des risques d’abus de protéines (si vous en faites toutes les semaines par exemple), les masque protéinés mensuels vous donnent de bons résultats rapidement. Si le problème persiste vous avez peut-être des carences en vitamine tout simplement, une petite cure de vitamine et ça devrait aller.

Article: Soin protéiné 

A quel moment constatez-vous la casse exactement ?

C: Pour trouver le « coupable » procédez par élimination! si c’est au moment du lavage alors c’est peut-être pare que vous ne lavez pas en sections ou que votre après shampoing n’a pas une consistance qui aide à démêler sans casse par exemple. Si c’est au moment du coiffage alors c’est peut-être votre brosse qui est trop fragilisante pour vos cheveux: utilisez les doigts un maximum. Même chose pour vos élastiques, et autres accessoires, c’est peut-être eux une des causes. 

Est-ce qu’il y a un dépôt de produit sur vos cheveux entre 2 shampoings ?

C: On a souvent la main lourde sur les produits capillaires mais il faut se rende compte que rajouter des produits sur une couche de produits ne sert à rien. Il faut enlever cette première couche de résidus (d’où l’intérêt des co-wash) PUIS réhydrater. Sinon tout s’accumule et vos cheveux seront gras sans être hydratés…

Votre méthode de démêlage est elle efficace ?

C: Commencez par la moins endommageante des méthodes (avec les doigts) puis si cela ne vous satisfait pas utilisez une brosse pour cheveux crépus comme la Denmann ou la Tangle Teezer. Par contre on ne démêle JAMAIS des cheveux secs, ayez toujours de l’eau ou de l’après shampoing sur vos cheveux au moment de démêler et restez patiente: il vaut mieux faire plusieurs sections et prendre tout son temps…

BONUS

5-Évitez les grands pièges de la transition!

>Les envies de Big Chop

Faites votre Big Chop si possible parce que vous êtes prêtes et que quelques mois de plus ne changeraient plus rien, non par désespoir! Article: « Big Chop, or nah ?! »

>L’ennui 

Oui l’ennui! A un moment on a plus aucune idée de coiffure, de soins etc. et on voudrait accélérer tout ça. Article: Coloration & transition

>Les erreurs classiques à éviter:

On les a toutes faites sans exception moi y compris! Article: 7 erreurs classiques

 

Voilà, si vous prenez le temps de vous poser toutes ces questions votre transition devrait se passer sans aucun souci. 

Take care!

4 réflexions sur “Transition: comment se lancer ?

Vous avez lu ? Laissez moi une trace de votre passage :) Commentez: remarques, questions & suggestions sont bienvenues !! ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s