Cheveux cassants et transition: 8 solutions

Pendant la transition 2 textures coexistent: l’une, naturelle, est saine tandis que l’autre, défrisée, est cassante. Souvent cette dernière est fragile, parfois fourchue. Si en plus vous avez coloré cette partie défrisée (comme moi ) vous avez encore plus de chance d’avoir ces effets. Mais toutes ces conséquences peuvent être limitées…

MORE

1-Multipliez les soins profonds

Mes huiles et beurres préférés: ricin, coco, avocat, argan, sapote et germe de blé

Quelques produits hydratants: eau, jus d’aloe vera, honeyquat, glycérine

Mon masque naturel préféré: Avocat + lait de Coco

2-Améliorez votre choix de produits: Non au sulfate et aux silicones…

Préférez les compositions naturelles et plus précisément évitez toute trace de Sodium Laureth Sulfate, Dimethicone, Paraffine etc dans vos shampoings et après-shampoing. Lorsque vous achetez un produit, regardez les 5 premiers éléments pour avoir une idée de ce que vous achetez vraiment. Si vous avez des doutes… faites vos produits vous-même !

3-Soignez plus de l’intérieur:

Les produits et masques que l’on effectue n’agissent pas de l’intérieur. Buvez beaucoup d’eau: c’est la première source d’ hydratation capillaire (et non votre vapo lol). Améliorez votre alimentation soit par voie « naturelle » (fruits, légumes…) soit via des compléments alimentaires par exemple.

4-Faites du Protective Style votre meilleur allié:

Cette période pendant laquelle vous aurez cette coiffure correspond à un grand break pour vos cheveux. Attention à ne pas le garder trop longtemps ou à les faire trop agressives pour le cuir chevelu (ex: box braids trop lourdes/fines/serrées).

LESS

1-Diminuez la manipulation: laissez vos cheveux tranquilles!

Entre 2 shampoings par exemple, ignorez complètement vos cheveux et ne les touchez pas (sauf pour mettre des laits capillaires etc.)

2-Bannissez les sources de chaleur trop agressives:

Oui oui, je parle bien de votre fer à lisser mais aussi du sèche cheveux sans diffuseur. C’est dommage de retourner au naturel et de se retrouver après son Big Chop avec des mèches naturelles aussi abimées que les mèches défrisées…

3-Moins d’instruments inadaptés: peignes trop fins etc.

Il faut traiter la ligne de démarcation avec beaucoup d’attention or les peignes restent trop agressifs. Démêler avec les doigts est très souvent conseillé (surtout avant un shampoing ou un soin profond afin de limiter les nœuds).

4-Moins de cheveux endommagés: Small chop !

Toujours aucune amélioration ? C’est peut-être le temps de couper quelques centimètres et de repartir sur de bonnes bases. C’est aussi une bonne préparation au Big Chop si vous êtes en transition. Attention: choisissez une bonne paire de ciseaux et couper peu la 1ère fois puis repassez une 2ème fois pour rectifier/égaliser.

D’autres idées ?